pt_dsc_0087
Vign_img_0097
Ouverture d'un chantier
Vign_p1050361

Parents d'élèves volontaires

 
Vign_DSC_0698

Participation de la jeunesse populaire

pt_dsc_0347
pt_dsc_0383
Extensions du pensionnat Katu
Vign_dsc_0359
Ao-dai blanches dans un bourbier
Vign_dsc_0326
un seul puits pour 300 enfants
Vign_nam-giang_1p
Nam-Giang: ouverture de chantier
Fondation AIGO
 

A ce jour, nous avons déjà fait construire 25 établissements scolaires de toutes tailles, accueillant plus de 2200 élèves dans différentes communes du Pays, dont voici quelques exemples :

Ecoles construites au Centre Vietnam (Miền Trung)
Ecoles construites au Sud Vietnam (Miền Nam)
Nam-Giang: pensionnat pour 800 lycéens de la minorité ethnique Katu (Quang-Nam)
pt_dsc_0378-1
Nam-Giang est un district montagneux de la province de Quang-Nam situé près de la frontière avec le Laos.  Son lycée accueille 1200 élèves dont 800 sont issus de la minorité ethnique Katu.  Les adolescents qui acceptent de descendre de leur village pour suivre des études en ville reçoivent du gouvernement une allocation mensuelle de 70.000 VND (3€), juste suffisante pour acheter du riz. Les enfants doivent faire eux-mêmes la cuisine au feu de bois et ne mangent souvent que du riz blanc avec juste un peu de sel ou quelques feuilles qu'ils ramassent dans la forêt voisine. Les autorités locales, avec de faibles moyens, ont pu loger 300 élèves dans des conditions sommaires: baraques en bois, deux élèves par lit, jusqu'à 36 personnes par chambre, pas d'eau courante, pas de sanitaires, chemin d'accès embourbé,un seul puits pour 300 élèves, et bien sûr aucune salle d'étude.  Nous sommes sollicités pour regrouper et héberger les 500 autres élèves Katu actuellement éparpillés en ville dans des conditions encore plus misérables. Jusqu'ici, aucune organisation n'a osé commencer à travailler sur un projet aussi difficile !

Notre première action sera d'ordre purement sanitaire : elle consistera à creuser 3 puits, relever l'eau, la purifier et la distribuer dans des sanitaires  (WC et douches) à créer en nombre suffisant. Un chemin sera construit pour éviter de patauger dans la boue en saison des pluies.  Ensuite nous construirons deux immeubles neufs pour améliorer les conditions de logement et mettrons en place un système de cantine. C'est seulement après avoir satisfait aux besoins fondamentaux des 300 pensionnaires actuels (alimentation, logement, hygiène) que nous nous attaquerons au problème de leur éducation et d'extension de la capacité d'accueil. Ce projet sera étalé sur plusieurs années et nécessitera une étroite collaboration à long terme avec les autorités locales.

Partenaires : Comité populaire du district de Nam-Giang, HTTTQN
© Fondation AIGO
Créer un site avec WebSelf